David Desreumaux

BIO

Après des études de Lettres modernes (notamment un travail universitaire sur l’œuvre de Boris Vian) et une dizaine d’années de cours de guitare classique, Frédéric Bobin quitte sa Bourgogne natale en 2003 pour s’installer à Lyon où il commence à se produire sur scène, interprétant des chansons co-écrites avec son frère Philippe depuis leur tendre enfance. Deux albums parus à tirage confidentiel (Les Salades et Les Choses de l’Esprit) témoignent de ces années de formation.

Ses premières prestations scéniques lui valent très tôt quelques distinctions, comme le Prix du Jury et le Prix de la Ville de Paris au Tremplin Georges Brassens en 2003.

De nombreux concerts s’ensuivent – dans une formule trio aux couleurs folk-rock – avec de belles premières parties : Yves Jamait, Allain Leprest, Dorémus, Carmen Maria Vega, Romain Didier, Da Silva, Amélie les Crayons, Loïc Lantoine…

Fin 2007, Frédéric part deux mois en résidence au Sénégal pour la création d’un spectacle de danse contemporaine (The Scales of Memory) où il co-signe la musique avec le compositeur Laforest. Le spectacle tourne ensuite en Europe et aux USA.

De retour d’Afrique, il sort l’album Singapour en 2008, bien accueilli par le public et remarqué par la radio et la presse écrite (France Inter, France Culture, RFI, Radio Suisse Romande, Chorus, Francofans, Longueur d’Ondes…).

Bobin reçoit alors plusieurs récompenses, dont le Prix du Public aux Rencontres Matthieu Côte en 2009 (Sémaphore en Chanson) et le Prix du Jury aux Découvertes Voix de Fête en 2010 à Genève.

En 2011, après une résidence au Théâtre de Villefranche dans le cadre du festival Nouvelles Voix, il est sélectionné par le Maillon Rhône-Alpes à Région en Scène. L’année suivante, il remporte le Grand Prix du Carrefour de la Chanson à Clermont et fait partie des Découvertes des Francos Gourmandes (créé par Les Francofolies de La Rochelle).

Fin 2012, Frédéric enregistre Le Premier Homme et reçoit l’été suivant le Premier Prix Marc Robine, un événement parrainé par Michèle Bernard.

Durant la saison 2012/13, Bobin chante en première partie d’artistes prestigieux (Clarika, Alex Beaupain, Oldelaf, Alexis HK, Aldebert), se produit sur de grandes scènes (La Cigale, Le Transbordeur) et dans de nombreux festivals (Changez d’Air, Aubercail, Attention les Feuilles…). Il mène aussi le projet d’actions culturelles « Artistes en Collège » avec Agnès Bihl, en partenariat avec Le Train-Théâtre.

En 2014, aux côtés d’artistes comme Jean Guidoni, Anne Sylvestre, Le Cirque des Mirages et Gilbert Laffaille, Frédéric fait partie des 42 artistes du Marathon de la Chanson qui a lieu à l’Alhambra.

Dans les années 2015/2017, Bobin sillonne les routes de France et d’ailleurs (tournées au Québec, en Pologne, en Lituanie, en Suisse) en alternant lieux intimistes et grandes salles, toujours animé par cette soif de rencontres humaines et artistiques.


En 2018, il sort un nouvel album (Les Larmes d’Or qui contient 12 nouvelles chansons, dont un duo avec Kent). Cet album lui vaut la couverture du magazine Hexagone avec Daphné, mais aussi un portrait dans Francofans. Les Larmes d’Or figure d’ailleurs parmi les 8 indispensables de ce magazine et apparaît dans le Top des Radios du Réseau Quota pendant plusieurs mois.

Gauvain Sers, qui a interprété une chanson de Bobin (Singapour) lors de sa tournée d’automne, lui propose de faire 5 premières parties sur sa tournée de printemps, dont la première partie à L’Olympia le 22 mars 2018.

Les années 2018/2019 comptent beaucoup de concerts (plus de 150 dates en deux ans), avec des passages en Suisse et en Allemagne et aussi dans quelques prestigieux festivals (Chant’Appart de Vendée, Festival Barjac M’En Chante, Festival Chanson et Mots d’Amou…) et en première partie d’artistes confirmés, tels que Sanseverino (aux Rencontres Marc Robine) et Volo (au Trianon).

BOBIN EN QUELQUES MOTS

Frédéric Bobin sillonne depuis une dizaine d’années les routes de France et d’ailleurs (Suisse, Québec, Sénégal, Lituanie, Allemagne…) pour chanter ses folksongs humanistes.

Des chansons tantôt intimes tantôt sociales qui prennent leur source chez Souchon et Lavilliers comme chez Dylan et Springsteen.

Il s’est produit en 1ère partie d’artistes prestigieux – Carmen Maria Vega, Aldebert, Jamait, Kent, Oldelaf, Clarika, Allain Leprest, Amélie-Les-Crayons, Alex Beaupain – et a chanté dans quelques salles parisiennes mythiques, telles que La Cigale, Le Trianon et récemment L’Olympia, invité par Gauvain Sers. Sur scène, dans une formule duo intimiste, Bobin revisite avec élégance et intensité ses trois albums : Singapour, Le Premier Homme et Les Larmes d’Or

Élégance du propos, générosité en scène… Humanité en un mot. Chanter c’est lancer des balles

Une présence amicale pleine de douceur et en même temps avec une énergie à l’intérieur. Michèle Bernard, invitée par Philippe Meyer sur France Inter

Frédéric Bobin est aujourd’hui l’incontestable chef de file de la scène chanson dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Francofans

Une simplicité rare et majestueuse. Hexagone

Toujours dans la tendresse, dans la justesse, pas un mot ni une note de trop. Nos Enchanteurs

REPÈRES BIOGRAPHIQUES

1978 – Naissance au Creusot (71), une petite ville industrielle au sud de la Bourgogne

1991 – Premiers cours de guitare classique

2001 – Maîtrise de Lettres modernes à l’université de Dijon (21)

2003 – S’installe à Lyon. Prix du Jury et le Prix de la Ville de Paris au Tremplin Georges Brassens en 2003

2007 – Résidence de deux mois au Sénégal pour la création d’un spectacle de danse contemporaine où il co-écrit la musique

2008 – Après deux albums de jeunesse publiés à tirage confidentiel, sortie du premier véritable album, Singapour. Diffusion sur France Inter.

2009 – Prix du Public aux Rencontres Matthieu Côte, Cébazat (63)

2010 – Prix du Jury aux Découvertes Voix de Fête, Genève. Prix du Jury et du Public au Carrefour de la Chanson, Clermont (63)

2012 – Sortie de l’album Le Premier Homme.

2013 – Prix Marc Robine à Blanzat (63). 1ère partie d’Amélie-les-Crayons à la Cigale (Paris).

2014-2017 – Tournées en France et à l’étranger (Québec, Lituanie, Pologne, Suisse)

2018 – Sortie de l’album Les Larmes d’Or où figure un duo avec Kent. 1ère partie de Gauvain Sers à l’Olympia.

2019 – 1ère partie de Volo au Trianon (Paris).

DES CHANSONS ÉCRITES À QUATRE MAINS

Philippe Bobin

Philippe Bobin, frère et auteur de Frédéric.

Dès l’adolescence, Philippe et Frédéric s’amusent à écrire et composer des chansons ensemble. Ce qui n’est au départ qu’un jeu devient vite une sorte de «ping pong» créatif entre les deux frères…

Au fil des années, le tandem évolue et les rôles se séparent distinctement : Philippe peaufine les textes tandis que Frédéric se consacre à la composition musicale.

INTERVIEW CROISÉE DES FRÈRES BOBIN

Lire l’interview de Philippe et Frédéric, parue sur le site 3-2-1 Chansons > ici

PORTRAIT

Lire le portrait de Frédéric Bobin dans le magazine Hexagone > ici

Lire le portrait de Frédéric Bobin dans le magazine Francofans > ici